Un amour de chat… Sauf quand ce dernier s’enfuit pour rejoindre Madeleine !

Publié le par Confessions d'une Lyonnaise

Ahhh, le soleil et sa douceur, les z’oiseaux qui chantent, les arbres qui bourgeonnent à nouveau… et pourquoi pas les violons pendant qu’on y est !

 

Quoi de mieux que le soleil pour s’en donner à cœur joie dans sa cuisine chérie, entendre le doux son des fouets et sentir son four qui chauffe de bonheur.  Eh bien, rien, à vrai dire.

 

Car, après une semaine à nouveau, pour ne pas changer sans poster, et surtout, un week-end de merde  clouée au lit entre des gémissements « J’ai mal au bidou – J’suis sûre je vais mourir ! » et de magnifiques ronflements, ponctués de mouvements en tout genre, je peux vous garantir, que dormir quasi 12 heures en alternant « pauses pipi & festivités gerbatives aux WC », le tout en sachant que, votre fameux pic-nic en amoureux, sous le soleil au Parc de la Tête d’Or, et bah c’est in your ass raté.

 

Donc oui, quand aujourd’hui, je vois du soleil, je ne peux que dire « Amen » ce qui relève du miracle à mon échelle en tant que personne Athée.

 

Alors bien sur, je me suis mise à rêver, dans une contrée lointaine, chevauchant nue, mon petit Poney, à rêver de douceur, aux prochains projets de jardinage et surtout, à ce que j’allais bien pouvoir faire, et surtout quoi vous pondre ! Je n’ai rien trouvé de mieux que la Madeleine…  une bien belle petite Dame, dodue et gourmande à souhait, qui a séduit mon infidèle de chat.

 

Pour me venger, je les ai presque toutes dévorées, devant lui, et j’ai courue me réfugier ici, devant mon écran, pour vite vous faire partager ce petit bonheur, avant que mon chat ne se jette violement sur moi et ne me lèche.

 


 IMGP0668

 

IMGP0670  IMGP0617

 


Pour 12 à 15 grosses madeleines marbrées

 

Ingrédients :

 

- 75 g de beurre

- 125 g de farine

- 2 œufs

- 3 cuillères à soupe de lait

- 1 cuillère à café d’extrait de vanille

- 1 cuillère à soupe bombée de cacao en poudre non sucré

- 100 g de sucre

- ½ sachet de levure chimique

- 1 pincée de sel

 

 

NB : Pour une meilleure conservation, et garder tout le moelleux de vos madeleines, pensez à bien les mettre sur une grille dès la sortie du four, et de les déposer ensuite dans une boite hermétique.

 

 

1/ Préchauffez votre four à 240°C.

2/ Dans une casserole, faites fondre doucement le beurre, jusqu'à ce qu’il devienne noisette. Une fois le beurre « cuit », mettre la casserole dans un saladier d’eau froide, afin de stopper la cuisson.

3/ Dans un saladier, tamisez la farine et la levure, puis mélangez bien, pour que le mélange soit homogène.

4/ Dans un autre saladier, battez énergiquement les œufs avec le sucre, puis ajoutez le lait, et la pincée de sel. Mélangez à nouveau.

5/ Incorporez la farine et la levure, à la préparation, sans cesser de battre.

6/ Filtrez le beurre noisette, puis ajoutez le à la pâte.

7/ Beurrez et farinez votre moule à madeleines.

8/ Divisez en deux la préparation, puis dans l’une, incorporez le cacao et mélangez, et dans l’autre, l’extrait de vanille. Mélangez à nouveau.

9/ Remplissez au 2/3 les alvéoles de votre moule, en alternant les deux préparations.

10/ Enfournez pendant 5 minutes à 240°C, puis, abaissez la température à 200°C, et laissez cuire à nouveau pendant 5 minutes.

11/ Démoulez et laissez refroidir sur une grille, afin que les madeleines ne se collent pas entre elles.

 

 

Ma petite astuce : Pour obtenir un effet marbré, j’utilise un pic en bois (type brochette ou cure dent), et dessine des traits, des courbes, etc., en mélangeant délicatement entre elles, les deux préparations.

 

 


 

IMGP0636 


 

Maintenant que vous connaissez mes malheurs aventures du week-end, et, que mon chat, boude dans son coin, je m’en vais de ce pas, profiter de ce beau soleil, sur mon balcon, le tout, emmitouflée de la tête au pied ! 12°C oblige… faudrait pas se laisser aller, à croire que les 20°C, c’est pour bientôt !

 


 

IMGP0642 


 

Passez une bonne fin d’après midi, régalez vous et surtout, Bon Appétit !

Commenter cet article