« Samba, Samba De Janeiro» ou comment cette chanson me rappelle France 98.

Publié le par Confessions d'une Lyonnaise

Il fait beau. Et c’est temps mieux.

Autant à Lyon, j’adulais corps et âme, l’Automne et l’Hiver. Le froid et la neige. Autant, à Poitiers, je n’ai qu’une hâte, c’est de voir le Printemps, le soleil, les petits oiseaux et enfin l’Eté arriver à toute vitesse. C’est dire.

M’enfin. Aujourd’hui, il fait beau. Mais pas bien chaud. Ok, ce n’est pas grave. J’ai de quoi me réchauffer le corps et l’esprit, et à vous aussi.

On sort le tube Samba De Janeiro, on se le colle à fond dans l’appartement, et d’un coup, l’atmosphère prend des allures de fête, et devient bien plus chaleureuse. Le souci, avec cette musique, c’est qu’au lieu de shaker mon booty en criant "Do Brasil" et en dégustant un bon cocktail, à défaut un bon gâteau, c’est que je revis la coupe 98.

Si vous avez du mal à imaginer, c’est simple. Prenez de belles danseuses avec une plume dans l’cul. Ajoutez de la musique qui bouge. Notamment Samba De Janeiro. Puis, l’ingrédient magique avec Ronaldo, Zidane & Petit. Mixez. Alors, ce n’est pas un peu le bordel maintenant dans votre tête ??? Si? Tant mieux... (rire gras et démoniaque).

Enfin passons.

Maintenant que je vous ai parlé de mes soucis psychologiques hahem…, je vais vous dévoiler le vrai secret d’un gouter Brésilien.
Pour ça, il vous juste beaucoup d’amour, un peu de temps, de la bonne noix de coco, de l’excellente confiture de goyave, un chouilla de citron vert et surtout un excellent marchant de rêve culinaire : Kitchen Trotter.

Grâce à leur joli box sur le thème, vous l’aurez devinez, du Brésil, j’ai pu réaliser la chouette recette proposée. Un mélange de douceur, de volupté et d’exotisme en quelques bouchées, que je partage avec vous.



IMGP3432

 

  IMGP3446IMGP3479


Pour un joli gâteau (Ø 15cm) de 4 à 6 personnes

 

Ingrédients :

- 6 œufs

- 200 g de sucre

- 200 g de farine

- 100 g de noix de coco Alter Eco (plus pour la déco)

- 1 cuillère à soupe de levure chimique

- 2 pincées de sel

- 200 g de lait concentré sucré

- 100 ml de lait

- 100 ml de lait de coco

- 1 cuillère à café de beurre

- Confiture de goyave Favols

- 1 citron vert (zestes + jus)

 

 

N.B : La recette présentée est celle proposée par Kitchen Trotter. Toutefois, elle reste fidèle à l’originale, mais comporte quelques modifications, et arrangements.

 

1/ Préchauffez votre four à 180°C. Beurrez et farinez un moule de 15 cm de diamètre. (à défaut utilisez le moule de votre choix).
2/ Séparez les blancs des jaunes et montez les blancs en neige. Lorsque ces derniers commencent à monter doucement, incorporez délicatement les jaunes, le sucre et la farine. Continuez de mélangez jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
3/ Ajoutez ensuite, la noix de coco, la levure chimique, et une pincée de sel. Mélangez à nouveau. Versez la pâte dans votre moule et enfournez le tout à 180°C, pendant 30 à 40 minutes.
4/ Pendant ce temps, mélangez dans un saladier, le lait concentré sucré (100 g), le lait, et le lait de coco. Réservez.
5/ Dans une casserole, préparez le glaçage, en mélangeant ensemble, le reste du lait concentré sucré (100 g), le beurre et la pincée de sel. Portez à ébullition puis retirez du feu. Ajoutez ensuite, 3 belles cuillères à soupe de confiture de goyave, le jus d’un demi-citron vert, ainsi que son zeste. Mélangez et réservez.
6/ Lorsque le gâteau est cuit et refroidi, démoulez-le, et coupez-le en deux par le milieu, afin d’obtenir deux disques. Déposez-les dans un plat, puis badigeonnez-les très généreusement de la préparation à base de lait concentré, lait et lait de coco. Le gâteau doit être très spongieux et doit rendre un peu de liquide lorsque vous appuyez dessus.
7/
Etalez généreusement de la confiture de goyave sur un disque, puis, refermez en déposant le second disque dessus. Appliquer le glaçage à l’aide d’une spatule sur tout le gâteau, et décorez-le avec de la noix de coco. Placez au frais 1 heure au minimum avant dégustation.

 

Ma petite astuce : Le fait d’ajouter dans le glaçage le jus d’un demi-citron vert et les zestes, apporte un peu d’acidité et de pep’s. Cela contrebalance le côté crémeux de la noix de coco, et casse un peu le côté sucré de l’ensemble. Un joli mariage.


 

IMGP3441



 

Une jolie recette n’est-ce pas ? Je dirais même une belle recette, qui donne envie de faire la fête, mais surtout de voir arriver les beaux jours plus rapidement. Et puis, avec des notes aussi douces, sucrées, parfumées et exotiques, moi j’en redemande encore et toujours.

 


 

IMGP3468

 


 

Du coup, grâce à Kitchen Trotter, j’ai pu voyager le temps d’un dessert, mais pas que. Mes papilles ont frétillé par tant de découverte. D’ailleurs, j’espère que, les vôtres aussi, ont frétillé de bonheur et en redemandent. Surtout, quand il me reste de jolis produits à vous faire partager lors d’une courte rubrique sur Kitchen Trotter, mais aussi, et surtout, en vous proposant une nouvelle et chouette recette d’ici peu. D’ici là,

Bon Appétit.

 

Commenter cet article

Aurore 01/03/2013 22:54

Il est magnifique ton gâteau! Je ne connaissais pas trop cette box, mais elle a l'air extra.
Malheureusement moi aussi cette chanson me rappelle un peu trop cette époque ^^
Bisous.

Confessions d'une Lyonnaise 10/03/2013 20:24



Haha, contente de voir que cette année et surtout cette chanson a marquer un peu trop de monde ^^
En tout cas merci pour ce gentil commentaire, c'est encourageant. :) 
Pour la box oui, elle est vraiment sympathique. Tu es interessée? Parce que je peux toujours te parrainer si cela t'interesse.