Retomber en enfance et se souvenir du bon temps autour d’un gouter tout doux !

Publié le par Confessions d'une Lyonnaise

Arf…

 

Dur dur de retourner à la « réalité », devoir se replonger dans le train-train des tracas quotidien, et de devoir dire « bye-bye vacances, je ne te reverrais pas de si tôt » !

 

Alors, bien sur, quand c’est comme ca, il n’y a pas 36 solutions pour se replonger dans un moment de bien être, à la limite du régressif : la pâtisserie !

 

En route pour les fourneaux, et surtout, à la recherche de LA recette qui me fera retomber en enfance, oublier mes soucis, le temps de quelques bouchées savoureuses ! Mais la question est toujours la même : « que vais-je bien pouvoir faire ? » à défaut de « ai-je les bons produits ? » ! Une fois un tour voir deux ou trois complets qui donnent le tournis de cuisine/tiroirs/frigo, je me laisse tenter par des bonbons, dirons nous… un peu vieux et qui te pète la dent une fois dans la bouche !*  et lâchement oubliés.

 

Me voilà donc en pleine préparation de jolis petits financiers roses, au bon gout de fraises Tagada, que j’ai hâtes de croquer, et que je vous laisse admirer.

 

(* Je vous raconterais un jour, l’histoire des bonbons casseurs de dents, que je réserve si « gentiment » pour les enfants qui m’emmerdent le soir d’Halloween, alors que je suis si bien, affalée dans mon divan, devant un film d’horreur !)

 


  

IMGP1316 

IMGP1318  IMGP1334

  


Pour une trentaine de financiers

 

Ingrédients :

 

- 90 g de sucre glace

- 90 g de poudre d’amande

- 60 g de farine

- 6 blancs d’œufs

- 95 g de fraises Tagada

- 30 cl de sirop de bonbons à la fraise

- 150 g de beurre

 

 

N.B : Ici, j’utilise du sirop de bonbons à la fraise, afin d’apporter une touche à peine plus sucrée aux financiers, ce qui me permet donc, d’utiliser moins de sucre et aussi moins de bonbons. Au final, j’obtiens de jolis financiers, avec du goût, sans être écœurants pour autant.

 

 

1/ Préchauffez votre four à 220°C

2/ Dans un saladier, mélangez ensemble le sucre glace, la poudre d’amande, et la farine, afin que tout soit homogène.

3/ Dans une casserole, faites fondre à feu doux - moyen, le beurre, et les fraises Tagada ensemble. Remuez de tant à autre, afin que le tout se mélange bien. Une fois les bonbons fondus, retirez du feu.

4/ Ajoutez le mélange beurre/bonbon, dans le saladier contenant le sucre glace/poudre d’amande/farine, et mélangez bien, afin d’obtenir une pate lisse et homogène. S’il reste des petits bouts de bonbons, ce n’est pas un souci.

5/ Montez les blancs en neige bien ferme, puis incorporez les délicatement à la préparation, en veillant à toujours soulever de bas en haut, pour ne pas cassez les blancs.

6/ Beurrez et farinez les alvéoles du moule.

7/ Versez ensuite l’appareil à financiers dans le moule et enfournez 10 minutes à 220°C.

8/ Une fois le temps de cuisson écoulé, sortez les financiers du four et laissez les refroidir avant de les démouler et de les laissez sur une grille. Vous pouvez déguster.

 

 

Ma petite astuce : Afin d’obtenir des financiers plus légers, plus moelleux et aériens, je monte mes blancs en neige bien ferme, et ne les incorporent qu’en fin de préparation, afin d’éviter soit de les cuire avec le beurre, ou d’éviter de les casser tout simplement. Vous n’êtes pas obligez de montez les blancs en neige, le résultat sera « presque » le même, le coté aérien et léger en moins.

 


 

IMGP1338 


 

Voilà de quoi se sentir plus léger, de pouvoir retourner en enfance le temps de quelques bouchées gourmandes, et d’oublier tout ce qui nous entoure. Malheureusement pour moi, ce petit bonheur ne fut que de courte durée, mais bon, je ne désespère pas, et garde en mémoire que ma prochaine recette sera encore plus gourmande et régressive ! Mais pour le moment, chut, c’est mon petit secret !

 


 IMGP1330

 


 

Alors en attendant de pouvoir découvrir cette fameuse recette secrète fan de chocolat, c’est pour vous, et de vous délecter de cette dernière, je m’en vais de ce pas, prendre un peu le soleil, histoire de ne pas rester aussi blanche qu’une aspirine, et vous souhaite,

 

Bon Appétit !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article