Quand il fait mi-figue mi raisin, y’a plus qu’une seule solution : Se rabattre sur un mi-fondant mi-coulant !

Publié le par Confessions d'une Lyonnaise

Mme Ra bouiboui ou Patraque pour les intimes.

 

Telle est mon humeur du jour, malgré un réveil très tardif 12h45… Mouais. Je sais pas trop, si cela vient de ce temps, qui ne sait pas trop ce qu’il veut faire – de la pluie, ou du beau temps – ou, si je suis encore dans cette période creuse, de silence et de réflexion.

 

Enfin bref.

 

Je me force un peu, histoire de ne pas vous balancer directement, ça comme ça, à sec et sans prévenir, ma recette du jour et mes photos, et de vous faire la causette à travers cet article ou du moins essayer.

Comme je le disais, je suis toute ra bouiboui, pas bien, et j’avais envie de finir au fond de ma couette, de me mettre en mode « autiste », et de m’empiffrer… Oui, mais au moins, m’empiffrer avec un truc qui vaut le coup ! Alors, pourquoi pas, jouer en cuisine, comme le temps se joue de nous, avec ce fameux et délicieux, mi-fondant, mi-coulant au chocolat, accompagné d’une bonne tasse de chocolat chaud ?!

 

Chose dite, chose faite, je vous laisse à présent, vous délectez devant ce magnifique spectacle âme sensible, s’abstenir !

 


 

IMGP0881 

IMGP0842  IMGP0846

 


Pour 6 à 8 parts

 

Ingrédients :

 

- 200 g de chocolat noir Nestlé

- 200 g de sucre

- 200 g de beurre

- 5 œufs

- 1 cuillère à soupe de farine

 

 

N.B : Dans cette recette, j’utilise la méthode du « tant pour tant », afin d’obtenir un équilibre, dans l’alliance des saveurs, et de ne pas avoir un résultat trop écœurant.

 

 

1/ Préchauffez votre four à 200°C.

2/ Faites fondre ensemble le beurre et le chocolat au bain marie.

3/ Une fois le tout fondue et homogène, ajoutez le sucre, mélangez puis laissez refroidir 5 minutes.

4/ Versez le mélange précédant (chocolat – beurre – sucre ) dans une jatte, puis, incorporez les œufs un à un, en veillant à bien mélanger après chaque œuf ajouté.

5/ Ajoutez enfin la farine, et mélangez bien, afin d’avoir une préparation lisse.

6/ Versez la pâte dans un moule à manqué, préalablement beurré et fariné, puis enfournez et laissez cuire 22 minutes.

7/ Sortez du four, laissez refroidir et démoulez. Ajoutez du sucre glace en pluie fine, si vous le désirez. Dégustez.

 

 

Ma petite astuce : Le temps de cuisson de ce gâteau, est ici, très précise, (22 minutes) afin d’obtenir, justement cette consistance parfaite, entre le coulant et fondant. C’est pour ca, qu’il est important de bien préchauffer votre four, afin d’être juste, dans le temps de cuisson.

 


 IMGP0858

 


 

Je dois dire que, malgré mon humeur maussade, ce gâteau a su me réconforter, et me redonner un soupçon de sourire.  Enfin bon, j’espère juste que, la prochaine fois,  j’aurais un peu plus le « smile », que le soleil ne fera pas une partie de cache-cache avec ses potes les nuages, et que j’aurais une nouvelle recette pour les « chocovores » que vous êtes, si si, ne niez pas, je le sais… ne mentez pas ! et que je suis !

 


 

IMGP0865 


 

Alors laissez parler le « chocovore » qui est en vous, ne léchez pas l’écran tout de même, les bonnes manières avant tout, allez faire un tour dans votre cuisine, passez le bonjour à votre four, et régalez vous.

 

Bon Appétit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pauline 04/03/2013 21:44

Une véritable tuerie ce gâteau!!!!

Confessions d'une Lyonnaise 14/03/2013 09:29



Tu l'as gouté? 



Délices Delicious 19/02/2012 17:04

Oh my god !!!!! Ça a l'air tellement bon !!!

Confessions d'une Lyonnaise 20/02/2012 08:54



Fondant et coulant à souhait. De quoi lutter contre ce temps tristounet. Si tu réalise la recette, n'hésite pas à m'en donner des nouvelles. =)