Quand il fait gris, j’ai comme une envie de Brownie !

Publié le par Confessions d'une Lyonnaise

Du gris, du gris et tiens, encore du gris pour ne pas changer !

 

J’ai ri, oui, mais jaune, face à ce mauvais temps qui persiste depuis une semaine, que dis-je, peut être deux, même ! Mais bon… ma niaiserie sensibilité enfantine, m’a poussé à croire, depuis mon dernier post, à du beau temps … Voilà pourquoi j’ai tant ri… ou pas !

 

N’étant déjà pas très motivée – après tout, j’ai jamais promis de poster un article par jour – je me suis laissée sombrer dans une flemme aigue, de ne rien cuisiner, de ne rien préparer et de ne rien écrire.  J’ai pourtant essayé de me motiver, avec toutes sortes de moyens mais rien n’y a fait !

 

Il a donc fallu une semaine,  - pauvre de moi  -, pour me ressaisir et me remettre en quête d’une douceur ; oui, une douceur qui réconforte, qui redonne le sourire et réchauffe les cœurs. (Amel Bent, si tu m’entends, sort de ce corps !) Quoi de mieux que du brownie, fondant et moelleux à souhait !

 

Rejoignant ma cuisine, avant que toute motivation ne disparaisse, je me suis attelée à la tache, avec l’aide de la bonne vieille Martha Stewart, et sa bible, puis, bravant le froid, j’ai réalisé mes photos, pour votre plus grand plaisir et mon plus grand malheur !!

 

Je vous laisse donc, sans plus attendre, découvrir la recette du réconfortant brownie.

 

 


 

IMGP0541        

IMGP0588  IMGP0533

 


Pour 9 gros carrés de brownie 

 

Ingrédients :

 

- 200 g de chocolat noir Nestlé

- 6 cuillérées à soupe de beurre (soit environ 120 g)

- 25 g de cacao en poudre non sucré

- 100 g de farine

- ¼ d’une cuillère à café de levure chimique

-  ¼ d’une cuillère à café de gros sel

- 200 g de sucre en poudre

- 2 œufs

- 2 cuillères à café d’extrait de vanille

 

 

NB : Comme je l’ai précisé précédemment, la recette est extraite de la  « bible » de Martha Stewart, mais a été légèrement modifiée, par ci, par là, afin de l’adapter à mon gout. De plus, M.S. précise, que le brownie se conserve 4 jours, dans une boite hermétique.

 

 

1/ Dans un premier temps, préchauffez votre four, à 180°C

2/ Dans un moule carré de 20 cm, tapissez de papier sulfurisé, en prenant le soin de laisser dépasser 5 cm de chaque coté, puis beurrez le tout.

3/ Au bain marie, faites fondre le chocolat, le beurre et le cacao en poudre, et laissez refroidir.

4/ Dans une jatte, et à l’aide d’un fouet, mélangez la farine, la levure chimique et le gros sel.

5/ Si vous disposez d’un robot, mettez les œufs, le sucre et l’extrait de vanille dans le bol de ce dernier et fouettez à vitesse moyenne, afin de blanchir le tout. Si vous n’avez pas de robot, vous pouvez effectuer cette étape manuellement avec un fouet.

6/ Ajoutez ensuite, le chocolat-beurre-cacao, au mélange précédant, (œufs-sucre-vanille), puis mélangez à nouveau.

7/ Incorporez ensuite le mélange farine-levure-sel, en baissant la vitesse de votre robot, dans le cas contraire, mélangez bien, afin d’obtenir un mélange lisse et homogène.

8/ Versez la préparation dans le moule, lissez le tout, et enfournez pour 35 minutes.

9/ A la sortie du four, laissez refroidir environ 10 à 15 minutes, puis découpez en carrés.

 

 

Ma petite astuce : Dans la recette originale, il est demandé d’utiliser 170 grammes de chocolat. Etant chocoholic, j’utilise une tablette entière, soit 200 grammes, pour plus de saveur et d’intensité.

 

 


 IMGP0574

 


 

Erf, je n’ai su résister à la tentation du chocolat, et pendant que j’écris ces quelques dernières lignes, je me délecte sans retenue, de mon gros morceau de brownie, accompagné d’un bon chocolat bien chaud. Je sais, que, derrière votre petit écran, vous êtes surement en train de me maudire, mais, je ne vous oblige pas à rester les bras ballants avec cette grisaille pour seule compagnie.

 


 IMGP0577 


 

Alors courrez vite vous faire un brownie, un chocolat bien chaud, pendant que je m’en vais de ce pas, me lover dans ma couette, en attendant mon cher et tendre.

 

Bon Appétit.

Commenter cet article

Ananda 25/01/2012 22:16

Ces brownies ont l'air délicieux! Bravo!

Confessions d'une Lyonnaise 31/01/2012 16:08



Hey, merci bien. C'est vrai qu'ils ne sont pas mauvais! Un vrai régal, surtout quand il fait un froid de canard.

Mis à part, très joli blog. Je laisserais des commentaires à l'occasion. :)

 



Sandra B. 01/03/2011 19:18


Ahhhhh ce soir c'est chéri qui cuisine, et il nous concocte de jolies (et bonnes je l'espère ^^) tartes aux pralines ^^ En photo ce soir, si tout se passe bien ! Si j'avais su, au moment où on
bossait ensemble, que tu aimais la cuisine comme moi, on se serait fait des petites séances gourmandes ^^
Bisous !


Confessions d'une Lyonnaise 01/03/2011 20:14



=) Ahh, je t'imagines bien, avec ton fouet, en train de maltraiter ton chéri pour que ca aille plus vite, et que tu déguste les tartes pralinées ^^


Et puis, j'ai hates de les voir, si tout se passe bien comme tu dis ;)


Sinon, meme si je ne suis pas restée bien longtemps chez Mr L'clerc, rien ne nous empeche de s'en faire des p'tites soirées ou autres, spéciales gourmandises!


Bisous



Sandra B. 01/03/2011 18:41


Je bave rien qu'à l'évocation du mot chocolat alors tu dois bien imaginer ce que ta recette provoque en moi ^^ Personnellement, j'aime bien mon brownie à l'américaine, c'est à dire avec des noix de
pécan,mais comme je suis à court, j'essayerais la tienne !
Bisous !


Confessions d'une Lyonnaise 01/03/2011 19:16



=) Contente que cela te plaise ma chère "ancienne" collègue de caisse. Je te confirme que la version noix de pécan me fais également fondre de bonheur
(d'ailleurs, je ne suis pas contre, pour le don de ta recette soit dit en passant)


Tiens moi au jus lorsque tu auras gouté et surement succombé =P


Bisous ma belle (et fais vite de nouveaux macarons!!!)