Avant, ce blog était Lyonnais. Maintenant, il sera Poitevin. Enfin, en CDD.

Publié le par Confessions d'une Lyonnaise

Voilà déjà un petit bout de temps, que j'ère, sur le net, sans réellement y faire quelque chose de bien concret; lire, écrire ou bien même poster un commentaire. Le néant, façon dent de scie. (Je crois que, ce n'est pas très simple à imaginer, mais c'est un peu la sensation de ces derniers temps).

Comme vous le savez, via mes posts sur HC ou ma page perso FB, je quitte Lyon et suis l'Homme sur Poitiers, pour son boulot. Ce qui veut donc dire, qu'après près de 3 ans de vie commune dans notre chouette appartement (avec vue imprenable sur tout Lyon, et Fourvière), je plis bagage, je dépote du carton, et je pars à l'aventure. 

Poitiers sera donc ma nouvelle ville d'adoption pour minimum un an. Ce que j'en sais pour l'instant, c'est que cette ville m'a charmé. Complètement pittoresque, un poil "vieillotte" à tendance "médiévale", propre & très écolo, mais surtout avec des gens simples, et accueillants.

Ce que je sais également de Poitiers, c'est que le quartier où je vais vivre est parfait, et que mon petit cocon m'y m'attend gentiment. La perle rare qui ne se trouve pas à Lyon, où pas au même prix. Une jolie résidence privée, au calme et bien verdoyante, avec en prime, une piscine cachée des yeux indiscrets. Un immense appartement, lumineux et traversant, avec un superbe balcon, donnant sur du vert, des fleurs et des oiseaux. Un coin paisible, où il fait bon vivre.

Ce qui me réjouis d'autant plus, c'est de savoir que, l'un de mes petits plaisirs, va pouvoir se faire à divers endroits dans la ville: Le marché en amoureux. Retrouver ce plaisir simple de la vie me met en joie. Surtout, quand on sait que, celui que j'ai entre-aperçu lors de mon "escapade" sur la place Charles de Gaule, m'a fait de l'oeil. Et puis, je me réjouis d'autant plus encore, quand, en lisant quelques articles sur mon nouveau chez moi, j'ai appris l'excellente nouvelle, de la mise en place début Septembre, d'un petit marché, à moins de 200 mètre de mon cocon. Une quinzaine de petits producteurs, entre miel, volaille, fruits & légumes, pâtisseries, fromages & bien d'autres découvertes.

A y voir (enfin, surtout à y lire) comme ça, on a l'impression que je m'emballe un peu trop vite, sans vraiment trop connaitre la ville. Mais que nenni. Une ville, quelle qu'elle soit, quand on y met les pieds la première fois, on se sent bien ou non. Point.

J'ai vraiment hâte d'y être, de m'installer, et de vivre ce qu'il y a, à vivre. De prendre ce qu'il y a prendre et de partager des tonnes de choses. Avec mon mari, ma famille, mes ami(e)s, avec vous, mais aussi avec les Poitevins. D'ailleurs, la bonne nouvelle, c'est que, je récupère mes clés le 7 Août. Je vous laisse donc imaginer, qu'à défaut de pouvoir m'installer avant Septembre, c'est un pas de plus, vers mon "paradis". Les photos vont fuser, les mesures aussi. S’imprégner des lieux avant la grande arrivée.

Et puis, ici, à Lyon, je laisse s'estomper puis s'effacer près de 3 ans de vie dans cet appartement. C'est assez "drôle" comme sensation. Comme une boule de sentiments, qui ne sait pas trop si elle doit me faire sourire ou pleurer. La joie d'avoir vécu d'excellents moments, à différents moments de ma vie avec de nombreuses personnes, ou la peine de partir et de laisser en suspend, dans l'air ces choses là.

Alors, pendant que les meubles se démontent, que les cartons se remplissent et s’empilent généreusement, je me laisse allée à une vague d’optimisme. Me dire que je ne ferme pas le livre sur la ville qui m’a vue grandir, mais que je tourne juste une page, le temps d’écrire un interlude ailleurs, pour mieux revenir dans ma ville. Lyon, la ville de mon cœur. 

A l'heure d'aujourd'hui, et du haut de mes 24 ans, je pars à l'aventure, histoire de construire quelque chose de nouveau, de voir du pays, mais surtout de la France. Je vais de l'avant et laisse derrière moi, parfois à jamais, certaines choses et personnes. Je m'en vais, avec je l'espère le vent en poupe, pour me redonner un peu de force, de confiance, de joie et d'idées gourmandes. 

Vous l'aurez donc compris, à travers ce message qui me tient tant à coeur, j'espère que ce renouveau aura du bon en tout et pour tout. Que malgré la distance, vous savez que je ne vous oublis pas. Ami(e)s, famille, connaissances, nous nous reverrons bien assez vite, à travers le blog, les réseaux ou les déplacements. 

Mais surtout, retenez une chose, c'est que de mon côté, j'avance, doucement, mais surement, que mes projets culinaires mûrissent lentement, mais surement eux aussi, et que je n'attends qu'une chose, être dans mon nouveau chez moi, afin de vous faire partager un peu de moi, de tout, & de gourmandise surtout.



A très vite la compagnie. 

Publié dans Bla-Bla & Encore Bla

Commenter cet article

GateauGaga 23/07/2012 21:38

Il est très beau ton post, je suis émue de l'avoir lu. Je te souhaite beaucoup de bonheur à Poitiers. C'est une très belle ville chargée d'histoire et de belles choses à voir.
Parfois il faut juste aller là où le vent nous mène.
A très bientôt;
Bisous
Nat

Confessions d'une Lyonnaise 29/07/2012 12:21



Apparemment, mon premier commentaire n'a pas
fonctionné. Tant pis, je réedite.
Je tenais à te remercier pour ton commentaire si
encourangeant et touchant. C'est agréable de voir que des gens externes à mon entourage, m'envoient de bonnes ondes. Je les prends donc avec grand plaisir.
Merci encore, et à très vite.

La bise. :)