Abstinence… Ou comment le silence s’est imposé de lui-même !

Publié le par Confessions d'une Lyonnaise

Nom d’une pipe !!

 

20 jours sans toucher mon clavier, ni même espérer un effleurement, pour écrire un satané post ! Honte à moi qu’on me jette la pierre !

 

Une longue période, loin de tout, mais surtout loin de mon PC geekette forever, afin de pouvoir faire le point dans ma vie… Marquer un point crucial à certaines choses, et en relancer d’autres. Souffler… Oui, souffler pour mieux recommencer. Certainement… Sans doute même !

 

J’avais besoin de me mettre en « Stand By ».

 

Car à force de trop vouloir, on ne trouve plus rien en soi. Plus d’envie, plus de motivation, plus de sensation, plus rien… Du vide, du noir, de l’obscène et du malsain. A quoi bon se forcer, quand rien ne vient, quand rien ne sort, quand rien ne donne envie ?! Rien, cela ne sert absolument à rien du tout !

 

J’ai donc préféré donner le temps au temps, afin qu’il apaise mes maux, et répare mes mots.

 

A présent, j’ai besoin de repasser en position « On ». 

 

J’ai besoin de vous parlez de moi, sans aucune prétention, de vous parlez de mon « jardin de ville » ou plutôt de balcon, de ses fraisiers et ses premières fleurs, de vous raconter mes putains de péripéties au Parc de la Tête d’Or, ou bien encore, de mes desserts.

 

Tellement de choses qui se sont accumulées en 20 longs jours. Des choses qui seront dévoilées, d’autres pas. Certaines sous forme de confidences, d’autres pas. Des choses que feront mal, et puis d’autres, que je tairais, car, remplie de vérités, qui blessent les personnes qui se voilent la face. Des choses… Tellement de choses !

 

C’est donc, en ce début de semaine, que j’ouvre les « hostilités », en vous parlant de ma tarte aux pommes maison, qui elle également, à passé son temps, à attendre enfin, les pommes, dans le bac à légumes !, que je veuille bien m’occuper d’elle… De la désirer, de la confection, pour enfin la déguster, et vous la proposer.

 

Je me suis donc jetée à l’eau ce dimanche c’est peu dire… sous des trombes d’eau !, entre une mauvaise nuit merci le changement d’heure, et une faim de loup, dans la confection de mon dessert du Dimanche. Ca fait cheap… limite grand-mère, je sais !!

 

Entre épluchages de pommes, préparation de la succulente compote, taillage en lamelle de ces dernières oui, je mens… c’est mon Kenwood qui à bossé au noir pour moi ! Honte à moi je vous dis !!, et photos avec un vent pas possible, soit dit en passant, qui te décorne un cocu !, vous ne pourrez remarquez que ma bravoure, face à tout ceci mouais… c’est bon, avoir un peu le melon des fois, ca tue personne !, pour ravir à nouveau tu m’étonnes…  vos papilles et pupilles ! non je ne fais pas de plagia de blog !

 

Sans plus attendre, je vous laisse découvrir tout ceci, en bonne et due forme ! enfin surtout en image et en texte !

 


 

IMGP0804  

IMGP0801  IMGP0810

 


Pour 6 à 8 parts

 

Ingrédients :

 

- 1 pâte sablée

- 3 pommes Ariane

- 3 pommes Pink Lady

- 100 g de sucre

- 2 cuillères à soupe d’extrait de vanille

- 1 grosse noisette de beurre

- 1 trait de citron

 

 

N.B : Pour ma compote de pomme, qui va me servir de « fond de tarte », j’utilise la variété Ariane, pour ce côté pétillant et acidulé. Pour la garniture, je mise sur les Pink Lady, car elles apportent ce coté ferme et croquant avec ce qu’il faut de sucre. Libre à vous de prendre les pommes qui vous plaisent.

 

 

1/ Préchauffez votre four à 250°C .

2/ Lavez, puis coupez et épépinez les pommes Ariane en gros cubes. Mettez-les dans une poêle chaude, avec la noisette de beurre, puis ajoutez le sucre, et l’extrait de vanille. Laissez compoter le tout une vingtaine de minute, en remuant de temps à autre.

3/ Une fois que les pommes sont bien enrobées et bien compotées, mettez les dans le blender et mixez le tout afin d’obtenir une compote. Versez dans un saladier, réservez au frais.

4/ Lavez, puis coupez (en quart) et épépinez vos pommes. (Pink Lady). Tranchez en lamelles régulières, puis, citronnez les, afin qu’elles ne noircissent pas.

5/ Dans un moule à tarte, placez votre pâte sablée, piquez là, à l’aide d’une fourchette, puis étalez généreusement la compote de pomme.

6/ Disposez sur la compote, les lamelles de pommes, en les chevauchant les unes sur les autres, afin de former un cercle complet. Recommencez l’opération, jusqu’au centre de la tarte. Froncez ensuite les bords de la pâte.

7/ Enfournez la tarte, sur la grille la plus basse du four, pour 15 minutes, à 250°C. Placez ensuite la grille de votre four, au milieu, et poursuivez la cuisson à 180°, pendant 45 minutes. Redescendez à nouveau la grille avec votre tarte au plus bas de votre four, et terminez votre cuisson, pendant 15 minutes, à 250°C.

8/ Sortez votre tarte, puis laissez tiédir avant de démouler.  Nappez cette dernière afin de l’a rendre brillante, avec du sirop de fruit, ou un peu de confiture délayée dans de l’eau, ou encore, un sachet « Vahiné Spécial Nappage ». Dégustez.

 

 

Ma petite astuce : Afin d’avoir une cuisson de la pâte uniforme, et non pas, bien dorée sur le dessus, et blanche (et molle) sur le dessous, je cuits ma tarte en « 3 temps ». En plaçant la tarte sur la grille la plus basse du four, j’obtiens une première cuisson du fond de la tarte. En la replaçant sur la grille du centre, j’obtiens une cuisson uniforme du dessus, ainsi, qu’une plus légère du dessous. Pour finir, j’utilise juste la fonction de la résistance du bas de mon four, pour ne cuire que le dessous de ma pâte, toujours en plaçant la grille au plus bas. (si vous n’avez pas la possibilité de sélectionner la résistance, mettez un bout de papier aluminium sur votre tarte, afin d’éviter qu’elle ne colore plus, voir qu’elle crame).

 


 

IMGP0813 


 

Alors oui, bien sur, après une si grande absence, un post immense d’ailleurs, vous ne savez même pas comment vous avez pu tenir aussi longtemps, sans flancher !, et les papilles qui s’agitent en voyant tout ceci non, s’il vous plait, ne me dites pas de choses qui fâchent…, vous vous imaginez bien, que, je n’ai plus grand-chose à dire, ou, en réserve pour les prochaines fois ! et que ce sera à nouveau la pénurie du blog !, du moins, c’est ce que certain(e)s penseront, voudront ou souhaiterons… Mais je ne vais pas être garce… je ne dirais rien !

 


 

IMGP0820 


 

Je vous laisse donc sur cette dernière note,  et cette « pause café », pour filer en douce, et vous souhaiter un bon début de semaine, et surtout Bon Appétit !

Publié dans C'est de la tarte !

Commenter cet article